Biographie

Marie Cantagrill Concert

Après des études en France (1er Prix de violon et de Musique de Chambre aux Conservatoires de Grenoble et Billancourt Billancourt), puis au Conservatoire Royal de Liège en Belgique (Diplôme supérieur de violon avec grande distinction), elle a travaillé auprès de Zoria Chickmoursaeva, professeur au Conservatoire Tchaikovsky de Moscou, ainsi que dans la classe de perfectionnement d’Igor Oistrakh au Conservatoire Royal de Bruxelles.

Lauréate de Concours Nationaux et Internationaux (Concours International Pierre Lantier-Paris ; Prix Spécial Claude Langevin; Concours Vieuxtemps, Belgique...), Marie Cantagrill se partage entre concerts, enregistrements de disques et autres projets artistiques.

Virtuose à la sensibilité exceptionnelle, elle est une artiste, “… ardente, émouvante, et à la sonorité lumineuse”Classica Répertoire, “époustouflante…qui sait faire vibrer son violon autant que notre âme” (Paris Match), “magicienne du violon”, “virtuose de haut vol”, “extraordinaire”, “envoûtante”, au “son voluptueux, ensorcelant, à vous couper le souffle” (The Strad Magazine - Royaume-Uni) ... : Autant de qualificatifs qui décrivent cette artiste d’exception. Les réactions sont unanimes : "The Strad Magazine" la compare à Itzhak Perlmann, à Isaac Stern… “Ce que Marie a tiré de son violon était tout simplement sensationnel... On aurait cru que cette diable de violoniste était la réincarnation de Paganini…” (Der Zürcher Oberländer - Journal Suisse) « …Une égalité sonore extraordinaire, une manière de faire chanter son violon, de le faire parler, de lui faire raconter des histoires… »- RTL-Alain Duault-Classic Classique sur RTL).

Après deux Albums violon-piano, au programme virtuose et romantique, (“Marie Cantagrill - Romantique et Virtuose” et “Récital Slave”) et un Album enregistré dans les studios de la radio hongroise à Budapest, avec le Budapest Concert Orchestra, direction Tàmàs Gal, (“Concerto pour violon et orchestre de Tchaikovsky et la Fantaisie sur des thèmes russes de Rimski-Korsakov”), Marie Cantagrill sort un Album pour violon seul ( “Partitas n°2 et 3 de J.S Bach”), album qui sera le premier de son “Intégrale pour violon seul de Bach". Il sera suivi du 2ème volet ( “Sonate n°1 et Partita n°1”), puis du 3ème et dernier volet de cette “trilogie Bach”, (“Sonates n° 2 et 3”), sorti en février 2015.

« Même les interprètes les plus éclairés ne réussissent pas toujours totalement à « secouer » les vestiges de la tradition virtuose du 19e siècle, dans ces pièces qui représentent un infini challenge. Arrive alors Marie Cantagrill, ancienne lauréate du Concours Vieuxtemps, qui joue avec une fraîcheur captivante et une aisance et une spontanéité qui sont tout à l’opposé de l’école des « archets burineurs. » Strad-Magazine-(R-U)

 « Rendons-lui grâce de hisser ainsi Bach à son vrai niveau de musicien poète et avec lui, de faire passer le souffle de la plus rare des émotions artistiques. » CMF J.Malraye

En 2010, elle rencontre l'Orchestre de Chambre d'Ariège (OCA) lors de Concerts avec les Concertos pour violon et orchestre de J-S Bach. En septembre 2011, Marie Cantagrill devient la directrice artistique de l’OCA.

Artiste de son temps, elle crée régulièrement des œuvres contemporaines, de compositeurs qui ont écrit spécialement pour elle, notamment à l’occasion de Résidences d'Artistes suivies de concerts.

D’autre part, Marie Cantagrill n’hésite pas à s’engager auprès des plus démunis ; elle fait régulièrement des concerts caritatifs (Restos du Cœur, Caritas, Autisme, Lutte contre l’illettrisme, Ligue contre le Cancer, etc), et elle est, depuis 2013, la marraine de l’association Y’Arrivarem, association en faveur des personnes en situation de handicap.

Consciente de l’impact que peut avoir la musique classique dans une vie, elle donne, avec l’OCA, de multiples manifestation (Répétitions publiques, Répétitions pédagogiques, concerts…) dans des communes rurales, des écoles, des lycées, des centres d’accueil Handicap, …, pour des publics qui n’ont pas toujours accès à la culture musicale classique.

Très investie auprès des jeunes violonistes, elle crée, en 2013, un Concours international de Violon, qui attire des jeunes talents du monde entier. La 3ème édition de ce concours aura lieu fin juin 2015.

Marie Cantagrill joue un Bernardus Calcanius de 1748.

« Un immense talent et une générosité sans pareil ! » Paris Match